Horaires d’été

Jusqu’au 28 août inclus, la librairie sera ouverte :
Mardi, mercredi, jeudi et vendredi : 10h-13h30 / 14h30-19h
Samedi : 10h00 – 19h00

Congés annuels : du samedi 05 août au soir au mercredi 16 août au matin
Merci de votre compréhension et bel été.

Soirée spéciale « A boire et à manger » avec Guillaume Long et Sonia Ezgulian

Jeudi 22 juin à partir de 17h00

Ce n’est plus la peine de le cacher, nous sommes devenus de véritables fans de la série de Guillaume Long. « A boire et à manger ». A chaque nouveau tome, nous mettons tout en œuvre pour l’accueillir comme un chef et en général nous mettons les petits plats dans les grands ! Pour notre plus grande joie, Sonia Ezgulian, cuisinière et journaliste lyonnaise est la guest-star de cet opus 4. Ils se mettent en scène ensemble avec une complicité à ravir, redoublant de drôlerie et d’astuces, de générosité et de bons plans. Avec un cahier de recettes originales de Sonia en fin de volume, ce tome-là est déjà un indispensable de votre cuisine.

Et comme nous nous devons d’imaginer des soirées créatives pour chaque nouveau tome (la barre est de plus en plus haut), Sonia et Guillaume vous proposent cette année d’acquérir en exclusivité pour la Voie aux Chapitres, un collector : une recette réalisée par Sonia inspirée par le fameux oreiller de la belle Aurore du célèbre traiteur Reynon. Un « coussinet » (voir p.65 du livre) constitué d’une pâte à base de saindoux et d’une farce de porc aux citrons confits et au mélange Quatre Épices. Guillaume quant à lui a dessiné un emballage spécial pour l’occasion.

Il est impératif de VENIR réserver votre collector à la librairie avant mardi 20 juin à 19h00.

Tarif : 1 ex. « A boire et à manger » + un coussinet collector = 30 €

Atelier pour le 5 – 8 ans puis dédicace avec Marie Novion

Samedi 17 juin à partir de 14 h00

L’été arrive à pas de loup et Mordicus fait son grand retour! Mais qui est Mordicus? Un grand méchant loup ou un grand-père phénoménal ? Dans tout les cas il s’agit d’un personnage d’album jeunesse inventé par Didier Levy et pour lequel l’illustratrice Marie Novion a donné son joli coup de crayon. « La véritable histoire du grand méchant mordicus » est paru aux éditions Sarbacane en 2015, ce mois-ci sortira la suite tant attendue: « Mordicus un jour, Mordicus toujours« .

Pour célébrer cette sortie, nous sommes heureux d’accueillir à la librairie Marie Novion, dont les dessins colorés ont la douce légèreté de l’enfance. En plus de Mordicus, Marie Novion est aussi l’auteure et l’illustratrice de « Panpi et Gorri », les espiègles et intrépides cousins dont on peut retrouver les extraordinaires aventures tous les mois dans la revue Georges.

Alors qu’attendez-vous pour rencontrer Marie Novion et son bel univers? Les plus chanceux seront présents pour l’atelier de dessin qu’elle animera à la librairie de 14h à 15h30, il est destiné aux enfants entre 5 et 8 ans (gratuit sur inscription). Il y a peu de places alors pour les déçus et les curieux, il y aura une séance de rattrapage à partir de 15h30, à base de dédicaces, sucreries et bonne humeur! Nous vous attendons nombreux !

Réservations : 04 37 70 41 62 ou contact@lavoieauxchapitres.fr

Rencontre avec Pierre Causse et Jacques Brémond

Jeudi 18 mai à 19h30

Jacques Brémond est un éditeur-typographe qui publie de la poésie contemporaine depuis 1975. Grand amateur textes, il s’attache à confectionner de beaux objets-livres dans le choix des maquettes, des papiers, des couvertures uniques et réalise des livres d’artistes. Influencé par le travail de Robert Morel, son catalogue compte des auteurs importants comme Thierry Metz, Charles Juliet, Mickaël Gluck ou Albane Gellé. En 2012, il publie le premier livre de poèmes de Pierre Causse qui obtient le prix Léo Ferré. Son auteur a alors 22 ans.

« Funambule mais le fil est barbelé » est une tentative d’équilibre entre l’envol et la chute et essaie de faire « tanguer les mots ». Plus familier avec le théâtre, Pierre Causse est aujourd’hui doctorant en Arts de la scène. Passionné par les grands auteurs, il croit en une poésie orale, en la voi(x)e entre l’auteur et l’auditeur. Il nous proposera une lecture de quelques uns de ses textes mais aussi d’autres auteurs du catalogue des éditions Brémond. Nous avions envie de les inviter ensemble, de découvrir à travers leur rencontre un parcours singulier de 40 ans d’édition qui ne cesse d’accompagner de nouvelles voix de la poésie d’aujourd’hui.

Rencontre avec Antoine Choplin pour son roman « Quelques jours dans la vie de Tomas Kusar »

Mercredi 10 mai à 19h30


Les « quelques jours » dont il est question dans le dernier roman d’Antoine Choplin s’égrainent sur une dizaine d’années en racontant les moments clé d’une histoire d’amitié et d’engagement. Il s’agit de la rencontre entre un cheminot d’une petite ville de Tchécoslovaquie, timide, passionné de nature et de photographie et le dramaturge, dissident au régime communiste qui devint Président de la République Tchécoslovaque en 1989, Vaclav Havel. C’est à l’issue d’une représentation théâtrale chahutée par les ouvriers de Trutnov que les deux hommes vont se parler pour la première fois. Cinq ans plus tard, alors que Havel tente de se faire oublier de la police pragoise en travaillant dans une brasserie, ils se retrouvent et se reconnaissent…

Avec, entre autres, Radeau, Le Héron de Guernica et le magnifique Une Forêt d’arbres creux (son avant dernier roman), Antoine Choplin nous a appris à regarder l’Histoire par le petit bout de la lorgnette. Si Vaclav Havel est évidemment une figure majeure de l’histoire de la Tchécoslovaquie, c’est par la sensibilité de Tomas Kusar, par sa compréhension du personnage de Havel, par sa prise de conscience politique et finalement par sa décision participer au combat que nous traversons le roman. Et l’art du romancier est de nous faire ressentir les bouleversements successifs des consciences humaines qui mèneront au grand bouleversement politique d’un pays. Antoine Choplin n’a pas d’égal pour raconter ce genre d’histoires, il le fait avec sensibilité, précision et un sens de l’ellipse comme de l’image qui marquent à tous les coups. Quelques jours dans la vie de Tomas Kusar allie encore une fois le plaisir de la lecture et l’enrichissement de la mémoire.