Emma la clown lit le bottin « botanique »

Mercredi 27 septembre à 20h00

À la sortie d’une résidence d’écriture au Domaine de La Roche Jagu il y a environ huit ans, Emma la clown revisitait la botanique à sa manière et créait avec la complicité d’Éric Woljung un jeu de 32 cartes postales qui la mettait en scène au milieu de différentes espèces d’arbres et arbustes. Au dos de chaque carte, elle donnait une interprétation très personnelle de ces espèces allant du chêne à la ronce, de l’if au châtaignier et de l’éolienne au poteau télégraphique ! Au printemps 2017, Emma a eu l’idée de reprendre ce travail et de le transformer en spectacle.

Voilà pourquoi on pourra dire dorénavant quEmma la clown peut lire le bottin « botanique » sans que ce soit ennuyeux… Après avoir proposé l’année dernière une petite forme dans la librairie (Emma en Afghanistan), elle revient nous enchanter d’un autre voyage poétique dont elle a le secret ! Il s’agit d’une quasi-exclusivité transformant la librairie le temps d’une soirée en laboratoire de création.

Tarif : 10,00 € (nombre de places limité)

Réservation indispensable au 04 37 70 41 62

ou contact@lavoieauxchapitres.fr

LE SITE D’EMMA

Emma sera au Théâtre de Vénissieux le vendredi 29 avec Gérard Morel qui l’accompagne

Publicités

Lecture musicale de « L’enfant qui » par Jeanne Benameur accompagnée par Benjamin Duboc

Jeudi 14 septembre à 19h30

« L’Enfant qui », publié en mai dernier, tient plus du conte ou du poème que du roman. C’est un texte intime, profond qui contient une part de mythe donc d’universel. Un texte d’abord insaisissable tout comme sa figure centrale : la mère, dont la disparition vient questionner le fondement de l’enfant qu’elle a mis au monde de manière sensationnelle et spirituelle. À travers sa quête solitaire, l’enfant recherche des sensations primaires et suit la rivière pour tracer son chemin, se construire en langage et en imaginaire. Adossé à l’absence, il s’élèvera jusqu’à « la maison de l’a-pic » pour se maintenir en équilibre au bord du royaume du doute et du champs infini des possibles.

Jeanne Benameur a porté ce texte longtemps avant de lui trouver une forme -si ce n’est définitive- en tous cas arrêtée. Mais comme toutes les fables du monde, L’Enfant qui est un poème en mouvement, c’est pourquoi son auteure privilégie une proposition de lecture plutôt que de rencontre. Benjamin Duboc vient habiller de sa contrebasse cette proposition.

Soirée spéciale « A boire et à manger » avec Guillaume Long et Sonia Ezgulian

Jeudi 22 juin à partir de 17h00

Ce n’est plus la peine de le cacher, nous sommes devenus de véritables fans de la série de Guillaume Long. « A boire et à manger ». A chaque nouveau tome, nous mettons tout en œuvre pour l’accueillir comme un chef et en général nous mettons les petits plats dans les grands ! Pour notre plus grande joie, Sonia Ezgulian, cuisinière et journaliste lyonnaise est la guest-star de cet opus 4. Ils se mettent en scène ensemble avec une complicité à ravir, redoublant de drôlerie et d’astuces, de générosité et de bons plans. Avec un cahier de recettes originales de Sonia en fin de volume, ce tome-là est déjà un indispensable de votre cuisine.

Et comme nous nous devons d’imaginer des soirées créatives pour chaque nouveau tome (la barre est de plus en plus haut), Sonia et Guillaume vous proposent cette année d’acquérir en exclusivité pour la Voie aux Chapitres, un collector : une recette réalisée par Sonia inspirée par le fameux oreiller de la belle Aurore du célèbre traiteur Reynon. Un « coussinet » (voir p.65 du livre) constitué d’une pâte à base de saindoux et d’une farce de porc aux citrons confits et au mélange Quatre Épices. Guillaume quant à lui a dessiné un emballage spécial pour l’occasion.

Il est impératif de VENIR réserver votre collector à la librairie avant mardi 20 juin à 19h00.

Tarif : 1 ex. « A boire et à manger » + un coussinet collector = 30 €

Atelier pour le 5 – 8 ans puis dédicace avec Marie Novion

Samedi 17 juin à partir de 14 h00

L’été arrive à pas de loup et Mordicus fait son grand retour! Mais qui est Mordicus? Un grand méchant loup ou un grand-père phénoménal ? Dans tout les cas il s’agit d’un personnage d’album jeunesse inventé par Didier Levy et pour lequel l’illustratrice Marie Novion a donné son joli coup de crayon. « La véritable histoire du grand méchant mordicus » est paru aux éditions Sarbacane en 2015, ce mois-ci sortira la suite tant attendue: « Mordicus un jour, Mordicus toujours« .

Pour célébrer cette sortie, nous sommes heureux d’accueillir à la librairie Marie Novion, dont les dessins colorés ont la douce légèreté de l’enfance. En plus de Mordicus, Marie Novion est aussi l’auteure et l’illustratrice de « Panpi et Gorri », les espiègles et intrépides cousins dont on peut retrouver les extraordinaires aventures tous les mois dans la revue Georges.

Alors qu’attendez-vous pour rencontrer Marie Novion et son bel univers? Les plus chanceux seront présents pour l’atelier de dessin qu’elle animera à la librairie de 14h à 15h30, il est destiné aux enfants entre 5 et 8 ans (gratuit sur inscription). Il y a peu de places alors pour les déçus et les curieux, il y aura une séance de rattrapage à partir de 15h30, à base de dédicaces, sucreries et bonne humeur! Nous vous attendons nombreux !

Réservations : 04 37 70 41 62 ou contact@lavoieauxchapitres.fr

Rencontre avec Pierre Causse et Jacques Brémond

Jeudi 18 mai à 19h30

Jacques Brémond est un éditeur-typographe qui publie de la poésie contemporaine depuis 1975. Grand amateur textes, il s’attache à confectionner de beaux objets-livres dans le choix des maquettes, des papiers, des couvertures uniques et réalise des livres d’artistes. Influencé par le travail de Robert Morel, son catalogue compte des auteurs importants comme Thierry Metz, Charles Juliet, Mickaël Gluck ou Albane Gellé. En 2012, il publie le premier livre de poèmes de Pierre Causse qui obtient le prix Léo Ferré. Son auteur a alors 22 ans.

« Funambule mais le fil est barbelé » est une tentative d’équilibre entre l’envol et la chute et essaie de faire « tanguer les mots ». Plus familier avec le théâtre, Pierre Causse est aujourd’hui doctorant en Arts de la scène. Passionné par les grands auteurs, il croit en une poésie orale, en la voi(x)e entre l’auteur et l’auditeur. Il nous proposera une lecture de quelques uns de ses textes mais aussi d’autres auteurs du catalogue des éditions Brémond. Nous avions envie de les inviter ensemble, de découvrir à travers leur rencontre un parcours singulier de 40 ans d’édition qui ne cesse d’accompagner de nouvelles voix de la poésie d’aujourd’hui.