Rencontre avec Régis de Sà Moreira

Jeudi 04 octobre à 19h30

Pour les amateurs de littérature décalée, Régis de Sà Moreira a un penchant évident à mettre au défi certaines règles établies de la narration. Ses publications sont rares (cinq romans en douze ans) et ne sont jamais des pavés, mais il se forge à la force de l’humour un public d’aficionados et entre discrètement dans nos bibliothèques. Il faut dire qu’avec la parution du Libraire en 2005 et de Mari et femme en 2008, Régis de Sà Moreira nous a conté des héros dans une drôle de quête d’eux-mêmes côtoyant des situations des plus rocambolesques (voire fantastiques) avec un sens de l’observation et de la dérision qui puisait sa force dans une attachante profondeur.

Avec La Vie, il s’attache tant au fond qu’à la forme. Dans ce « roman », 481 personnages se passent le relais avec une étonnante évidence et dans un exercice de style d’une rigueur folle dont le principe est d’une extrême simplicité… Aussi, La Vie est un livre en forme de cerise sur le gâteau, une pépite qu’on a sitôt envie de partager avec le premier quidam venu, histoire d’en transmettre la bonne humeur, la trouvaille qui redonne le sourire. C’est aussi un miraculeux hommage à la communication muette des âmes.

Publicités