Rencontre avec Dominique Fernandez pour son roman « On a sauvé le monde » chez Grasset

Vendredi 06 juin à 19h30

On a sauvé le mondeDans l’Europe troublée des années trente, Romano débarque à Rome pour poursuivre ses recherches en histoire de l’art sur le peintre Nicolas Poussin. Il fait sa cour à Giulia, jeune aristocrate à la pureté sculpturale, tandis que la sensuelle Wanda, d’origine polonaise, le drague. Mais chacun triche déjà dans ce triangle amoureux, comme si le travestissement des sentiments n’était que la répétition générale du camouflage des identités. En faisant la connaissance d’Igor, fils d’une famille de Russes blancs, le narrateur va rencontrer son destin. Ces deux idéalistes vont devenir des espions au service du régime communiste.
En revisitant les thèmes qui lui sont les plus chers, Dominique Fernandez nous embarque dans une épopée érudite et romanesque dont la saveur tient en premier lieu dans son usage éclairé de la langue. Académicien depuis 2007, prix Médicis et prix Goncourt, cet écrivain à part entière, est titulaire d’une œuvre foisonnante tant en matière d’art que de littérature. Citoyen, militant, érudit, accessible et discret, Dominique Fernandez est un homme de pensée, libre et savant, en qui on a envie de se reconnaître, auprès de qui l’esprit grandit.

 

Publicités