Rencontre avec Olivier Salon et Bernard Amy

Mercredi 12 novembre à 19h30

L'alpinisteIl y a au moins deux points communs entre Olivier Salon et Bernard Amy : une passion effrénée pour la montagne et un goût évident pour l’écriture. Pour l’un comme pour l’autre, la démarche littéraire vient comme un vecteur de transmission de la beauté et de la complexité du monde des montagnards. Récits d’aventures palpitantes, mystères des rocheuses, personnages fascinants et sensations fortes, considérations techniques, voilà le contenu de leurs écrits avec ce qu’il faut de prose et de poésie pour ne pas basculer dans des ouvrages de spécialistes.

Professeur de mathématiques et membre de l’Oulipo depuis quinze ans, Olivier Salon publie en 2007 un premier récit sous son seul nom. « El capitan » – que l’on retrouve accompagné de deux autres récits dans « La trilogie des cimes » – relate à travers un long poème une ascension longue de huit jours à la verticale d’un sommet californien. Bernard Amy fut ingénieur en sciences cognitives et a très tôt eu besoin de conter la montagne autrement. C’est notamment à travers la revue Passage et une dizaine d’ouvrages et de reportages qu’il affine sa plume. « L’alpiniste », recueil de nouvelles publié en 2012 chez Attila vient de sortir en format poche aux éditions Le Tripode.Trilogie des cimes
Ces deux écrivains se sont rencontrés en premier lieu à travers leurs écrits respectifs et sont vite devenus des amis. Si, pour les montagnards, ils ont signé depuis longtemps leurs traces dans les pierres et les glaciers, pour les littéraires, ils ont ouvert une voie vers de belles sensations. Il était trop tentant de les inviter ensemble pour une soirée.
A vos crampons !

Publicités