Archive pour novembre 2014

Rencontre avec João Ricardo Pedro

Jeudi 04 décembre à 19h30

La main de Joseph CastorpPublié en 2012 au Portugal, « La main de Joseph Castorp » d’un auteur –jusque là- inconnu obtint immédiatement un succès public et critique. Le 25 avril 1974, c’est le renversement d’une quarantaine d’années de dictature au Portugal et le début de ce qui sera appelé la révolution des œillets. Pour le lecteur du roman de João Ricardo Pedro, ce jour là est aussi le jour de la disparition de Celestino, homme arrivé de nulle part quelques années auparavant dans un village « au nom de mammifère » et suivi par le docteur Augusto Mendes. C’est à travers la vie de ce dernier et de sa descendance que nous nous apprêtons à vivre l’histoire du Portugal du XXème siècle.
Dans ce premier roman d’une maîtrise absolue qui en fît tout de suite un classique, la grande Histoire est sans cesse prise de biais et dans le désordre des souvenirs que Duarte Mendes, petit-fils du médecin, a pu recueillir auprès de ses parents et grands-parents. Ce personnage central et sans âge est le lien de cet emboîtement d’épisodes romanesques tressant une évocation des étapes majeurs de l’Histoire avec les destinées de trois générations de la famille Mendes. Duarte, pianiste virtuose et torturé, en porte des névroses aggravées par celles d’un pays mis pendant des années sous l’éteignoir.Joao Ricardo Pedro
João Ricardo Pedro met le lecteur à contribution dans cette trame narrative hors du commun mais nous fascine avec un foisonnement de personnages singuliers qui donnent envie de creuser le sujet bien au-delà des faits historiques. Une bonne occasion de l’/ s’ interroger.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la 6ème édition de CAIRNS (rencontres internationales de proximité) organisée par l’association Scènes Obliques et sera l’occasion d’accueillir Carmo Gregório de la librairie Fabula Urbis à Lisbonne.

Publicités

Rencontre avec Eugène Ébodé

Jeudi 20 novembre à 19h30

Souveraine Magnifique« Ma rencontre avec Souveraine Magnifique et la vache Doliba, qu’elle cogérait avec le bourreau de ses parents, m’a montré combien la sagesse des anciens a pu voler au secours des temps modernes englués dans leur morale et leurs procès. » Ces propos d’Eugène Ébodé disent à quel point son roman écrit dans l’urgence et la colère est un véritable devoir de mémoire et tend à rendre 20 ans d’histoire du Rwanda à l’universel. En cette rentrée, s’il est un livre important par la beauté de son empathie, l’intelligence de son auteur et la leçon d’humanité qu’il donne au lecteur, c’est bel et bien « Souveraine Magnifique » publié chez Gallimard.
Aussi continue-t-il ainsi, « … J’ai donc voulu voir Souveraine Magnifique, cette rescapée des vastes massacres qui se sont abattus sur le Rwanda en 1994 avec la fureur de cyclones sanglants. C’est le pouls battant, mais la tête froide, que j’ai frappé à la porte de la jeune femme. On ne sait jamais qui vous scrute derrière des rideaux à peine frémissants. On ignore ensuite quel être, surgissant des fumeroles d’une épouvantable histoire, vous invitera à découvrir sur les marches du soir les fantômes qui peuplent et crucifient sa mémoire.
Tout au long de nos conversations, ses souvenirs, ses confessions, sa colère moite, sa rage intacte portaient encore, vingt ans après la tragédie, trace des cris, des râles et des chuchotements venus d’outre-tombe. »

En attendant Carmen ………

Mardi 18 novembre à 19h30

En attendant Carmen

Après nous avoir enchantés d’une représentation du « Gardien de phare(s) et autres loupiotes » en février dernier (lire l’article plus bas), la Compagnie TURAK – Théâtre d’objet revient investir les murs de la librairie. Cette fois, il s’agira de travailler ensemble sur leur prochaine création qui s’inspire de l’un des opéras les plus joués au monde : CARMEN ! Trois rendez-vous sont d’ores et déjà pris avec Michel Laubu et l’équipe de la compagnie afin de voir évoluer un spectacle en création et de confronter ses imaginaires avec les nôtres. Les visites de cette Carmen en Turakie risquent de nous surprendre un peu…
Etapes suivantes : les jeudis 29 janvier et 09 avril 2015. Rendez-vous pour le grand final aux Célestins fin 2015.