Rencontre avec Laure Morali et Joséphine Bacon

Vendredi 13 mars à 19h00

Laure MoraliC’est un événement rare que de pouvoir rencontrer ensemble deux auteures et documentaristes qui témoignent de la culture d’une des dix nations amérindiennes du Québec : le peuple Innu. Grâce au 17ème Printemps des Poètes et avec la complicité de l’Espace Pandora, nous vous invitons à explorer cette culture, à découvrir son art de vivre et ses richesses à travers les écrits et la parole de Laure Morali et Joséphine Bacon. Pour la première, née à Lyon il y a une quarantaine d’année et partie étudier au Québec à l’âge de vingt ans, la découverte se fait par le lien d’amitié qu’elle tisse avec un chasseur nomade du nom de Shimun Pashin qui vit dans le Nutshimit. Pendant trois mois, elle découvre à ses côtés que l’état de grâce tient à peu de choses. Au fil de leurs marches et de leurs trappes, Shimun lui fait don d’un art de vivre, l’art d’être innu, l’art d’être « humain ». Treize ans plus tard, alors que Shimun n’est plus, elle retourne en pèlerinage dans le Nutshimit
La seconde est considérée comme un auteur phare du Québec. Joséphine BaconOriginaire de Pessamit, elle a travaillé comme traductrice-interprète auprès des aînés, ceux et celles qui détiennent le savoir traditionnel et, avec sagesse, elle a appris à écouter leur parole. Joséphine Bacon dit souvent d’elle-même qu’elle n’est pas poète, mais que dans son cœur nomade et généreux, elle parle un langage rempli de poésie où résonne l’écho des anciens qui ont jalonné sa vie…

« Orange sanguine » de Laure Morali, ed. La Passe du vent

« La route des vents  » de Laure Morali ed. La Part commune

« Un thé dans la toundra » de Joséphine Bacon ed. Mémoire d’encrier

« Guetter l’aurore » collectif ed. La Passe du vent

Publicités